juillet 17, 2024
jeux de la Francophonie

RDC: Le Canada sera présent aux jeux de la Francophonie

Les Jeux de la Francophonie débutent dans le 28 juillet, à Kinshasa. Après une période de doute pour des raisons de sécurité, le gouvernement du Canada a annoncé qu’il enverra une petite délégation d’athlètes et d’artistes aux Jeux de la Francophonie.

« En tant que pays fondateur et membre actif et engagé de la Francophonie, le Canada va envoyer une délégation canadienne aux Jeux de la Francophonie à Kinshasa. Je souhaite bonne chance à Équipe Canada et je tiens à remercier la République démocratique du Congo pour ses efforts considérables dans la préparation et la tenue de cet événement », a déclaré par communiqué la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, jeudi.

Le Devoir avait rapporté que le Canada hésitait à donner le feu vert à sa participation à l’événement, qui aura lieu du 28 juillet au 6 août, en raison de risques liés à la sécurité à Kinshasa. Le gouvernement du Québec a pour sa part renoncé à envoyer ses artistes et athlètes. La Fédération Wallonie-Bruxelles de Belgique a annoncé vendredi dernier qu’elle enverrait elle aussi une délégation réduite.

Ottawa enverra seulement une soixantaine de personnes en RDC, dont une quinzaine d’athlètes pour ne concourir que dans deux disciplines, le judo et la lutte, dans les volets féminin et masculin. Aux délégués sportifs s’ajoutera une quinzaine d’artistes ; en chanson, en conte, en peinture, en danse de création et en danse hip-hop.

Des diplomates et du personnel de sécurité seront aussi du voyage, mais aucun ministre. Le Canada et le Nouveau-Brunswick seront représentés au sein de la délégation, mais pas le Québec, qui n’envoie que des diplomates.

Le gouvernement fédéral, qui a longuement hésité à participer à ces jeux, a engagé une firme de sécurité privée pour protéger les membres de sa délégation. Ceux-ci auront droit à une carte SIM pour leur téléphone intelligent, et une application leur permettra d’être géolocalisés et de demander de l’aide en cas de besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *