juillet 17, 2024
Faure Gnassingbé

Togo : Ce qu’il faut savoir de l’Africa Financial Industry Summit (AFIS) 2023

La troisième édition de l’Africa Financial Industry Summit (AFIS), un catalyseur d’une nouvelle ère économique en Afrique, a été officiellement lancée à Lomé, sous la présidence du chef d’État togolais, Faure Gnassingbé. Cette initiative, riche en opportunités, vise à stimuler l’économie des nations africaines. L’AFIS 2023, placée sous le thème ambitieux de « Construire une industrie financière africaine de classe mondiale : une opportunité à 1500 milliards de dollars », offre une plateforme propice à la réflexion et à l’action pour surmonter les défis économiques du continent.

L’Afrique demeure confrontée à divers maux, parmi lesquels se distinguent la crise mondiale du crédit, des taux d’intérêt historiquement élevés, et un ralentissement des financements internationaux, entre autres. Ces défis structurels créent un environnement économique complexe, incitant chaque pays à œuvrer pour le développement d’une croissance économique plus durable. Le Togo, en tant que pays hôte de l’AFIS 2023, a consacré deux jours de débats intensifs à Lomé pour explorer des solutions et établir des partenariats en vue d’un essor financier continental.

À la clôture de cet événement majeur, le président Faure Gnassingbé a partagé sa vision optimiste de l’économie africaine lors de son discours d’ouverture. Il a souligné la nécessité pour les nations africaines de collaborer étroitement afin de relever les défis économiques actuels et de capitaliser sur les opportunités offertes par l’AFIS 2023. Ce forum constitue une plateforme cruciale pour le partage d’idées novatrices, la création de synergies et le renforcement des liens économiques entre les pays participants.

En résumé, l’AFIS 2023 émerge comme un catalyseur majeur pour le développement économique en Afrique, offrant un espace vital pour discuter des enjeux financiers cruciaux et explorer des pistes prometteuses pour l’avenir. Les débats et les perspectives partagées lors de cette rencontre promettent de guider les politiques économiques des nations africaines vers une croissance plus résiliente et inclusive.

Luc BAMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *