juillet 17, 2024
Ousmane Sonko

Sénégal : Ousmane Sonko Face à des obstacles juridiques en vue de la présidentielle

L’opposant sénégalais, Ousmane Sonko, se trouve confronté à des défis juridiques majeurs qui pourraient compromettre sa participation à la prochaine élection présidentielle prévue en février 2025. Les décisions rendues par la Cour de Justice de la CEDEAO et la Cour Suprême du Sénégal soulèvent des interrogations sur l’impartialité de ces institutions.

La Cour Suprême du Sénégal a récemment annulé la décision du tribunal de Ziguinchor du 12 octobre, renvoyant l’affaire au tribunal hors classe de Dakar pour être rejugée. Cette décision, prise dans un timing critique, compromet les chances d’Ousmane Sonko de présenter sa candidature, étant donné que la période de collecte des parrainages arrive à son terme. Les circonstances entourant cette décision suscitent des inquiétudes quant à l’équité du processus.

Parallèlement, la Cour de Justice de la CEDEAO a statué sur les requêtes de la défense de Sonko, estimant que la dissolution du parti Pastef, dont il est le leader, ne viole pas ses droits. Cette décision renforce les obstacles juridiques auxquels l’opposant est confronté.

Ces développements alimentent les spéculations sur une possible manœuvre visant à exclure un candidat perçu comme une menace par le camp présidentiel. Les critiques émergent également quant à la crédibilité de la Cour de Justice de la CEDEAO, alimentant une crise de confiance entre les citoyens et cette institution sous-régionale. La perception de dépendance aux dirigeants de la sous-région s’intensifie, notamment après la gestion controversée du dossier du Niger par la CEDEAO, suscitant des critiques d’ingérence et d’allégeance à des intérêts extérieurs.

L’impact de ces développements sur l’image de la CEDEAO souligne les défis auxquels l’organisation est confrontée pour maintenir sa crédibilité et son rôle en tant que recours pour les citoyens de la sous-région.

Ousmane SOW

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *