avril 13, 2024

Côte d’Ivoire: Robert Beugré Mambé, nommé premier ministre.

Robert Beugré Mambé est le nouveau Premier ministre de la Côte d’Ivoire. Il a été nommé par le président Alassane Ouattara  ce lundi 16 octobre, en remplacement de  Patrik Achi. Le président de la république  a demandé au nouveau Premier ministre de lui « proposer un nouveau gouvernement dans les meilleurs délais », a annoncé le secrétaire général de la Présidence, Abdourahmane Cissé, en lisant le décret de nomination.

Précédemment gouverneur du district d’Abidjan, Robert Beugré  Mamnbé est reconnu pour avoir été  la tête de la Commission Electorale Indépendante CEI, entre 2005 et 2010, avant la grave crise post-électorale de 2010-2011.

Après son cursus universitaire, ce spécialiste en calcul de ponts, de barrages, d’immeubles de grande hauteur, de plateformes en mer et de grands ouvrages d’assainissement intègre l’administration ivoirienne où il exerce dans les plus hautes sphères de l´Etat, assurant pendant de nombreuses années, la fonction de Directeur de Cabinet des plusieurs Ministres en charge de l’Urbanisme, du Logement, de la Construction, de l’Equipement, de l’Assainissement, des Transports, du Tourisme et de l’Environnement.

Robert Beugré Mambé était depuis 2011 le gouverneur du district d’Abidjan, un poste où il a supervisé les grandes transformations de la capitale économique ivoirienne.

Dans l´exercice de ses responsabilités de Gouverneur du District Autonome d’Abidjan, il fait montre d´un engagement acharné dans la lutte contre la pauvreté, à travers un certain nombre de projets tels que la construction d´usines d´attiéké (semoule de manioc cuite à la vapeur,  projet pour lequel Abidjan a obtenu le 3ème Prix Mondial de l’Association Métropolis), de transformation de la tomate fraîche en conserve. Le travail de ce prédicateur ne passe pas inaperçu, c´est à juste titre qu´il figure en bonne place parmi « les 50 personnalités qui font la Côte d´Ivoire », selon le célèbre hebdomadaire panafricain « Jeune Afrique l’Intelligent ». Aujourd´hui, il nourrit  le rêve de hisser Abidjan au rang de grandes métropoles africaines telles que le Caire, Johannesburg et Lagos.

Élu député en 2018, il avait été promu en 2022 au sein du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), le parti au pouvoir, devenant le numéro 3 de cette formation.  Si Allasane Ouatara avait affirmé en février 2022  avoir une demi-douzaine de noms en tête pour sa succession éventuelle, l’on pourrait déjà pensé à un profil parfait qui  n’est sans doute que celui de  Robert Beugré Mambé.

Isidore KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *