avril 13, 2024
Capitaine Ibrahim Traoré

Burkina Faso : Le Capitaine Ibrahim Traoré galvanise les Forces de Défense et de Sécurité à Gaoua

En amont de la cérémonie tant attendue de la pose de la première pierre du Centre Hospitalier Régional Universitaire de Gaoua, le Président de la Transition, Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim Traoré, Chef suprême des armées, a tenu une rencontre significative à la Caserne de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers de Gaoua. Cette rencontre avait pour objectif de saluer et de féliciter les Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ainsi que les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) de la région.

Le Chef suprême des armées a exprimé sa gratitude envers les combattants de la région, soulignant l’importance de leur rôle dans la lutte contre le terrorisme. Le Sud-Ouest est particulièrement mentionné comme une région où les forces combattantes ont fait reculer l’hydre terroriste grâce à un travail remarquable.

Le Président de la Transition a salué la résilience et la détermination de la population du Sud-Ouest, mettant en avant le nombre massif de VDP enrôlés comme un témoignage tangible de l’unité et de la volonté de défendre la patrie.

Ibrahim Traoré a annoncé des mesures concrètes pour renforcer les effectifs et les équipements de combat des FDS et des VDP, soulignant la nécessité de rester vigilant face à la menace terroriste. Il a rappelé que le défi ne se limite pas seulement au terrorisme, mais englobe également d’autres types de conflits, appelant ainsi à une préparation complète.

En signe de l’engagement accru du gouvernement dans la sécurité nationale, le Chef de l’État a annoncé l’implantation de Bataillons d’Intervention Rapide (BIR) à Gaoua dans le Sud-Ouest et à Banfora dans les Cascades, en plus de celui déjà opérationnel à Bobo-Dioulasso dans les Hauts-Bassins.

Ibrahim Traoré a conclu en exhortant les FDS à donner le meilleur d’elles-mêmes, soulignant la nécessité d’une collaboration étroite avec les VDP dans la lutte contre l’hydre terroriste. Face aux récentes tentatives terroristes à Djibo, le Chef de l’État a appelé à une préparation constante, soulignant que la guerre bat son plein et que la vigilance reste la clé de la sécurité régionale.

Alpha DIALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *