juillet 17, 2024
Sénégal

Sénégal : Consultations en vue de la présidentielle 2024, une cacophonie politique

Les journaux sénégalais ont souligné lundi les consultations en cours pour fixer la date du scrutin présidentiel, ainsi que les divergences entre les acteurs politiques sur cette question cruciale.

« Macky Sall entame ses consultations », annonce en première page Le Quotidien, indiquant que les électeurs seront informés à l’issue de ces échanges quant à la date de l’élection de son successeur.

Vox Populi rapporte une « cacophonie » entourant l’élection présidentielle, notant que « les acteurs politiques [sont] divisés » sur la question, en particulier le choix de la date.

Les coalitions de partis politiques et les partis ont chacun leur proposition, avec par exemple le camp du candidat d’opposition Bassirou Diomaye Faye suggérant la date du 2 avril, tandis que l’ancien ministre El Hadji Malick Gakou, parmi les prétendants à la succession de Macky Sall, propose le 3 mars.

Sous le titre « Présidentielle 2024 : la concertation en marche », EnQuête met en avant, à travers une photo, les principaux acteurs des discussions pour la fixation de la date du scrutin, incluant Macky Sall, l’opposant Ousmane Sonko, ainsi que les médiateurs Pierre Atépa Goudiaby et Aliou Tine.

Cette cacophonie politique souligne les tensions et les divergences d’opinions prévalant dans le processus électoral en cours au Sénégal. Alors que les consultations progressent, l’importance de parvenir à un consensus sur la date du scrutin devient de plus en plus cruciale pour assurer un processus électoral transparent et démocratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *