avril 13, 2024
les maladies infectieuses

Togo : Renforcement de la lutte contre les maladies infectieuses avec de nouvelles subventions du Fonds Mondial

Le Togo a récemment été désigné bénéficiaire de nouvelles subventions du 7ème cycle de financement du Fonds Mondial (GC7) pour la lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme, et la Covid-19 (C19RM). Lors d’un atelier dirigé par la Première Ministre, Mme Victoire Tomegah Dogbé, le mercredi 28 février à Lomé, ces subventions ont été officiellement présentées.

Ces fonds octroyés par le Fonds Mondial marquent un engagement financier significatif pour le Togo, s’élevant à 112,8 millions d’euros, soit environ 74 milliards de FCFA. Cette somme représente une augmentation de plus de 14 % par rapport au cycle précédent (2021-2023). S’ajoutent à cette subvention initiale, 19,37 millions d’euros supplémentaires, soit 12,7 milliards de FCFA, approuvés pour la période 2024-2025. Ainsi, le montant total des subventions allouées atteint 86,7 milliards de FCFA pour la période 2024-2026.

Cet investissement du GC7 et du C19RM vise à soutenir et renforcer les programmes nationaux de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme, ainsi que la Centrale d’Achats des Médicaments Essentiels et Génériques du Togo (CAMEG-TOGO). Son objectif est double : consolider les progrès déjà accomplis dans la lutte contre le paludisme et accélérer la mise en œuvre de services de prévention et de soins de qualité pour lutter contre les épidémies de VIH et de tuberculose.

L’atelier de lancement a été l’occasion de présenter en détail ces nouvelles subventions, ainsi que les conditions et recommandations associées. Les acteurs de mise en œuvre ont également été présentés, avec une clarification des rôles et responsabilités à tous les niveaux. En outre, les principaux enjeux, défis, et obstacles à l’utilisation efficace des financements du Fonds Mondial ont été identifiés.

Les subventions se répartissent comme suit : 29,4 milliards de FCFA pour le VIH/SIDA, 2,58 milliards de FCFA pour la tuberculose, 42,04 milliards de FCFA pour le paludisme, et 12,7 milliards de FCFA pour le C19RM. Ces chiffres reflètent l’engagement du Togo à intensifier sa lutte contre les maladies infectieuses et à renforcer son système de santé pour le bien-être de sa population.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *