avril 13, 2024
Ali Lamine Zeine

Niger : Le pays cherche à renforcer sa coopération sécuritaire avec l’Italie

Le Premier ministre nigérien, Ali Lamine Zeine, a récemment accordé une interview à La Repubblica où il a souligné les efforts du Niger pour établir une coopération mutuellement bénéfique avec l’Italie dans le domaine de la sécurité. Zeine a mentionné que bien que le Niger ait travaillé en étroite collaboration avec les États-Unis dans le passé, principalement en matière de renseignement contre le terrorisme, il croit qu’il est temps d’étendre cette coopération à d’autres pays, dont l’Italie.

« Nous avons déjà travaillé activement avec les États-Unis dans la lutte contre le terrorisme, mais je pense qu’il est possible d’aller plus loin », a déclaré Zeine. Il a également noté que le ministre de la Défense du Niger avait déjà engagé des discussions avec divers pays, y compris l’Italie, pour établir des accords bilatéraux dans le domaine de la sécurité.

L’alliance récente entre le Niger, le Mali et le Burkina Faso a également été abordée par le Premier ministre. Il a décrit cette alliance comme « une tentative de retour à l’indépendance et à la pleine souveraineté ». Zeine a souligné les progrès réalisés dans la lutte contre le terrorisme djihadiste, y compris Boko Haram, grâce à cette alliance régionale.

En ce qui concerne la France, Zeine a noté que la décision de retirer les forces françaises ne relevait pas de son gouvernement, que Paris ne reconnaît pas. « La France, comme toujours, a tenté de gérer les processus internes au Niger, et nous avons tous dit que cela suffisait », a expliqué Zeine.

Interrogé sur les préoccupations de l’Europe concernant l’influence croissante de la Russie au Sahel, le Premier ministre nigérien a affirmé la souveraineté de son pays. « Nous décidons des migrants et de la Russie, l’Europe ne nous donne pas de leçons », a-t-il déclaré.

En résumé, le Niger sous la direction du Premier ministre Ali Lamine Zeine cherche à renforcer ses liens avec l’Italie dans le domaine de la sécurité, tout en consolidant une alliance régionale avec le Mali et le Burkina Faso pour lutter contre le terrorisme. Les commentaires de Zeine reflètent une volonté de maintenir la souveraineté nationale et de prendre des décisions indépendantes concernant les relations avec la France et la Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *