juillet 17, 2024
sécurité

Togo : Renforcement de la sécurité en prévision des élections législatives et régionales

Le ministère de la Sécurité et de la Protection civile du Togo a récemment organisé un exercice de synthèse à Sokodé, visant à renforcer les capacités opérationnelles de 800 agents de la force mixte gendarmerie-police de la région Centrale. Cet exercice, qui s’est tenu le samedi 16 mars en présence des préfets et maires de la région, a permis aux agents de simuler divers scénarios, allant des opérations de vote aux désordres post-incident, en passant par les interventions pour rétablir l’ordre et la sécurisation des personnes et du matériel de vote.

Cet entraînement fait suite à la création de la « Force sécurité élections législatives et régionales 2024 » (FOSELR 2024) par décret le 8 février 2024. Cette force spéciale a pour mission d’assurer un climat de paix et de sécurité avant, pendant et après les élections législatives et régionales prévues le 20 avril 2024. Placée sous la supervision de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et sous le commandement opérationnel du ministère de la Sécurité et de la protection civile, la FOSELR 2024 représente l’engagement ferme du gouvernement togolais à garantir des élections libres, transparentes et sécurisées.

L’exercice de synthèse à Sokodé a permis aux forces de sécurité de se préparer adéquatement pour répondre aux différents défis qui pourraient survenir lors du processus électoral. Les agents ont été formés à réagir efficacement aux situations d’urgence et à assurer la protection des citoyens et du matériel électoral. La présence des préfets et maires de la région lors de cet exercice souligne l’importance accordée à la collaboration entre les autorités locales et les forces de sécurité pour assurer le bon déroulement des élections.

Alors que la date des élections approche, le Togo met en place toutes les mesures nécessaires pour garantir des élections pacifiques et démocratiques. Le renforcement des capacités de la force mixte gendarmerie-police de la région Centrale et la création de la FOSELR 2024 témoignent de la détermination du gouvernement à assurer la stabilité et la sécurité du processus électoral, ainsi que la protection des droits démocratiques de ses citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *