avril 13, 2024
120 milliards de FCFA

Burkina Faso : Lancement d’un appel public à l’épargne de 120 milliards de FCFA pour financer ses projets prioritaires

Le Burkina Faso a annoncé son intention de lever 120 milliards de FCFA sur le marché financier de l’UMOA par appel public à l’épargne. Cet appel public, intitulé TPBF 6,3% – 2024-2029, propose des obligations au prix unitaire de 10 000 FCFA, avec un taux d’intérêt annuel de 6,3% sur 5 ans et 6,55% sur 7 ans. L’opération est menée par la Société africaine d’ingénierie et d’intermédiation financières (SA2IF), en tant qu’arrangeur principal et chef de file, avec la SGI Togo et la SGI Benin comme co-chefs de file.

Cette opération, qui marque la première par syndication du Burkina Faso en 2024, vise à mobiliser des fonds pour financer les projets prioritaires et les investissements prévus au budget de l’année en cours. Ces fonds seront utilisés par le trésor public pour soutenir le développement économique et social du pays.

La SA2IF, constituée en février 2022 avec un capital de 1 milliard de FCFA, a été agréée en août 2022 sous le numéro ‘’SGI/2022-02. Cette société s’engage à contribuer au développement du marché financier de l’UEMOA et à mobiliser des ressources pour les États et le secteur privé. Elle entend ainsi exploiter le potentiel dormant du marché pour favoriser l’accès au financement et stimuler la croissance économique dans la région.

L’appel public à l’épargne lancé par le Burkina Faso reflète la volonté du gouvernement de diversifier ses sources de financement et de mobiliser des ressources pour soutenir ses projets de développement. Les investisseurs intéressés par ces obligations auront l’opportunité de participer à la croissance économique du Burkina Faso tout en bénéficiant de rendements attractifs sur leurs investissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *