avril 13, 2024
Henri Konan Bédié

Côte d’Ivoire: L’ancien président Henri Konan Bédié n’est plus

L’ancien président de la Côte d’Ivoire Henri Konan Bédié a tiré sa révérence ce mardi 1er août 2023  à Abidjan. Selon ses proches, l’ancien homme d’Etat à la cathédrale Saint-Paul du Plateau à Abidjan, ce qui l’a conduit à quitter rapidement les lieux, Evacué à l’hôpital, il fut admis à la réanimation avant de rendre l’âme en début de soirée . 

Henri Konan Bédié surnommé le « dinosaure ivoirien » a soufflé ses 89 bougies en mai dernier. Il fut président de la République de Côte d’Ivoire  du 7 décembre 1993 au 24 décembre 1999.

Sur la toile et la sphère internet ivoirienne, les messages d’hommage ne cesse de se succéder dès l’annonce du décès de l’illustre personnalité. « Merci, président Bédié ! », disent les uns, qui considèrent l’ex-président comme l’un des artisans du miracle économique ivoirien postindépendance et du retour de la stabilité dans le pays.

« Au revoir Papa ! », publient les autres pour qui Henri Konan Bédié était presque devenu un membre de leur famille, tant il a marqué la vie locale, par sa longévité sur la scène politique du pays.

La présidence ivoirienne, quant à elle, a réagi à cette disparition ce mercredi à travers un communiqué lu par son Secrétaire général. Dans cette note, le président Alassane Ouattara, « rend hommage à son aîné, grand serviteur de l’État, personnalité politique de premier rang et fidèle compagnon du père de la nation ivoirienne Félix Houphouët-Boigny », avant de saluer  « la mémoire d’un grand homme d’État qui avait un amour profond pour son pays, et qui a servi avec dévouement tous les postes qu’il a occupé ».

Avant d’accéder à la présidence en 1993 à la mort de Félix Houphouët Boigny, le vétéran du landerneau politique ivoirien Henri Konan Bédié fut ambassadeur de la Côte d’Ivoire aux États-Unis dans les années 60. Il a ensuite été nommé ministre de l’Économie et des Finances sous Houphouët, avant de devenir président de l’Assemblée nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *