juin 15, 2024
Evrard Somda

Burkina Faso : Evrard Somda serait-il à mesure de dire la vérité au peuple et demander pardon ?

Selon nos sources, une femme travaillant pour les services de renseignements aurait réussi à piéger l’ancien Directeur Général Adjoint (DGA) de l’ANR, qui s’était vanté du succès d’un projet de coup d’État. D’après l’ex-DGA, ce coup d’État était inévitable, et toutes les ressources nécessaires avaient été mobilisées.

Au cours de ses investigations, cette agente aurait obtenu certains noms, parmi lesquels figuraient en tête le Chef d’État-Major de la Gendarmerie et le Chef des Renseignements Ivoiriens. Ces informations ont conduit les services de renseignements burkinabé à lancer une opération de grande envergure, durant plusieurs semaines, visant à traquer et espionner certaines personnes.

La confiance dans la réussite du coup d’État était telle que, selon nos informations, certains proches d’Evrard Somda affirmaient que « IB » avait échoué et qu’il allait être renversé. Pour d’autres, les préoccupations du peuple n’étaient pas leur souci.

Aujourd’hui, ayant été demi de ses fonctions, Evrard Somda doit faire preuve d’intégrité, digne de confiance, et s’excuser auprès du peuple Burkinabé pour avoir participé à cette tentative de coup d’État et assisté à certaines réunions visant à déstabiliser le pays. À l’heure actuelle, il est essentiel que le peuple demeure uni et continue à accorder sa confiance aux autorités de la transition.

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *