avril 13, 2024
Mahamadou Bonkoungou

Burkina Faso : Ce qu’il faut savoir du patriotisme et l’engagement de Mahamadou Bonkoungou envers son pays

Monsieur Mahamadou Bonkoungou, un entrepreneur milliardaire Burkinabé, avec une carrière diversifiée, ayant exercé dans le commerce, l’électroménager, l’industrie aurifère, et depuis 1988, à travers le groupe EBOMAF, s’est tourné vers le secteur de la construction et des travaux publics. Malgré son emploi du temps chargé, cet homme d’affaires n’a jamais hésité à mettre son expertise et ses ressources au service de la paix et de la stabilité de son pays. Cependant, son patriotisme sincère est parfois perçu de manière négative par certains.

Dans l’ancienne sagesse populaire, il est souvent dit : « l’on ne jette des pierres qu’à un arbre qui porte des fruits ». Cette maxime trouve une illustration palpable dans l’engagement indéfectible du PDG du groupe EBOMAF, Monsieur Mahamadou Bonkoungou, en faveur de la sécurité et de la stabilité du Burkina Faso face à la menace terroriste.

Mais pourquoi tant de haine et d’opposition envers cet homme ?

En effet, au lieu de discuter ouvertement de ses contributions, certains adversaires ont préféré opter pour des attaques insidieuses et des tentatives de dénigrement. Leur stratégie s’est récemment orientée vers la manipulation des médias, publiant parfois des articles fictifs et en mettant en avant la proximité entre le PDG du groupe EBOMAF et le régime en place, tout cela dans un but purement lucratif. Certains médias ont malheureusement joué un rôle dans la diffusion de ces informations discutables.

Cependant, il n’est guère surprenant que de tels agissements soient orchestrés par ceux dont le passé est entaché par le gangstérisme, le voyoutisme et la criminalité à visage découvert.

À qui profite cette campagne de dénigrement ?

Il est évident que cette campagne vise à pousser Monsieur Mahamadou Bonkoungou à se désengager de son soutien envers les autorités de son pays. Il est essentiel de rappeler que ces actions diffamatoires sont le fruit d’individus désespérés, prêts à tout pour maintenir leur influence, même lorsque cela signifie ternir la réputation d’un homme qui œuvre pour le bien de la nation.

Pour de nombreux observateurs et leaders d’opinion, les autorités de la transition Burkinabè ainsi que le PDG du groupe EBOMAF devraient continuer à ignorer ces criminels et à se concentrer sur la reconquête du territoire national, conformément à la volonté du peuple et à la vision du Président du MPSR, le Capitaine Ibrahim Traoré.

La route vers la paix et la prospérité nécessite de la détermination et de l’unité, et ceux qui ne sont pas prêts à embarquer dans ce voyage devraient être mis de côté pour le bien de la République.

En fin de compte, les autorités actuelles du Burkina Faso et Monsieur Mahamadou Bonkoungou ne devraient pas se laisser distraire par ces accusations sans fondement. Au lieu de cela, elles devraient veiller à ce que les responsables de ces actes malveillants soient traduits en justice devant les autorités compétentes, tout en restant concentrées sur la tâche cruciale de restaurer la paix et la sécurité dans le pays. La patrie avant tout, telle est la devise de ceux qui aspirent à un Burkina Faso meilleur.

Paul ANDRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *