juillet 17, 2024
Andry Rajoelina

Madagascar : Andry Rajoelina et une campagne électorale tumultueuse et contestée

La campagne présidentielle à Madagascar, qui a pris fin mardi 14 novembre, deux jours avant le scrutin, a été marquée par des incidents sans précédent, avec des allégations de « coup d’État institutionnel », la répression de l’opposition, des appels au boycott, et des controverses sur la double nationalité du président sortant. Cette grande île de l’Océan Indien traverse une crise pré-électorale aiguë et apparemment insoluble.

Le collectif d’opposition, comprenant dix candidats à la présidentielle, dont les anciens présidents Marc Ravalomanana et Hery Rajaonarimampianina, a appelé mardi la population à boycotter le premier tour du scrutin. Le candidat et opposant Hajo Andrianainarivelo a déclaré lors d’une conférence de presse à Antananarivo : « Nous refusons l’élection de jeudi et nous appelons tous les Malgaches à considérer que cette élection n’existe pas. »

La politologue Christiane Rafidinarivo souligne que le processus électoral a été jugé inéquitable en raison de conditions inégales pour les candidats en termes d’expression, de réunions publiques, et de moyens pendant la période préélectorale et électorale. Les critiques de l’opposition s’étendent également aux nombreuses irrégularités constatées sur les listes électorales.

Les allégations de clientélisme ont également émaillé la campagne, avec Transparency International dénonçant un système de corruption électorale orchestré par le parti présidentiel. L’ONG a révélé que le camp d’Andry Rajoelina avait utilisé les listes électorales pour organiser une distribution de nourriture et d’autres denrées.

La contestation de l’opposition souligne la profonde défiance envers le processus électoral et les accusations de pratiques déloyales. La situation demeure tendue, mettant à l’épreuve la stabilité politique et sociale de Madagascar à l’approche des élections présidentielles.

Marc RAVANA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *