juin 15, 2024
Capitaine Ibrahim Traoré

Burkina Faso : L’APEC, un levier pour le développement endogène et inclusif sous la vision du Capitaine Ibrahim Traoré

Dans une démarche novatrice et résolument tournée vers le développement endogène et inclusif, le Capitaine Ibrahim Traoré, Chef de l’État, a initié l’APEC, l’Actionnariat Populaire pour un Développement Endogène et Inclusif. Cette approche, centrée sur l’entrepreneuriat communautaire, trouve ses racines dans la vision éclairée de personnalités éminentes du Burkina Faso, à l’instar du Professeur Laurent BADO, précurseur du concept d’entrepreneuriat communautaire.

L’APEC, en tant qu’initiative phare du leadership du Capitaine Ibrahim Traoré, incarne une stratégie visionnaire visant à autonomiser les communautés locales, favoriser l’inclusion économique et stimuler le développement endogène du Burkina Faso. Cet engagement envers l’actionnariat populaire représente une étape significative vers la construction d’une économie solide et résiliente, propice à l’amélioration des conditions de vie de la population.

Le concept d’entrepreneuriat communautaire, promu par le Professeur Laurent BADO, s’inscrit harmonieusement dans cette vision. Il met en lumière l’idée selon laquelle le développement économique durable doit émaner des communautés elles-mêmes. L’implication des acteurs locaux dans la gestion et la propriété d’entreprises contribue à créer un tissu économique robuste, tout en favorisant une distribution équitable des bénéfices.

L’APEC se positionne comme un catalyseur pour concrétiser cette philosophie. En encourageant la participation directe des citoyens dans des projets entrepreneuriaux, l’initiative vise à renforcer le sentiment d’appartenance, à accroître la responsabilité sociale et à promouvoir une économie plus inclusive. Les avantages de cette approche vont au-delà des simples retombées financières, englobant également le renforcement des compétences locales, la préservation de l’environnement et la création d’emplois durables.

Le Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim Traoré, a souligné à maintes reprises l’importance de l’APEC dans la réalisation de ses objectifs de développement. En encourageant la diversification des secteurs d’activité, l’amélioration de l’infrastructure locale et le renforcement des capacités entrepreneuriales, l’APEC émerge comme un levier stratégique pour transformer la vision du Capitaine Traoré en réalités tangibles.

L’APEC représente une étape cruciale vers un modèle de développement plus inclusif et endogène au Burkina Faso. L’harmonisation de cette initiative avec la vision du Professeur Laurent BADO sur l’entrepreneuriat communautaire témoigne de la convergence des idées éclairées au service d’un avenir économique et social prometteur pour le pays. L’actionnariat populaire, porté par la volonté du Chef de l’État, ouvre la voie à une transformation positive, où les communautés locales sont les actrices centrales de leur propre prospérité.

Sylvie KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *