juillet 17, 2024
boissons énergisantes

Côte d’Ivoire : Boissons énergisantes alcoolisées interdites, mais le fléau du Tramadol persiste

La Côte d’Ivoire est actuellement confrontée à un dilemme avec la récente suspension de l’importation des boissons énergisantes alcoolisées. Cette mesure met en lumière un problème persistant et plus grave : l’usage abusif du Tramadol. Alors que les autorités visent à réguler les boissons énergisantes alcoolisées pour des raisons de santé, le marché continue d’être inondé par le Tramadol, un opioïde dont les effets destructeurs sont largement reconnus.

La décision de suspendre l’importation des boissons énergisantes alcoolisées en Côte d’Ivoire suscite une préoccupation croissante pour les observateurs. Selon les autorités, la suspension vise à réduire les risques de comportements imprudents, de dépendance et d’autres problèmes de santé associés à leur consommation.

Cependant, cette mesure semble détourner l’attention d’un problème plus insidieux : la disponibilité continue du Tramadol sur le marché. Le Tramadol, un analgésique opioïde, est largement utilisé et abusé en Côte d’Ivoire. Malgré ses effets dévastateurs, y compris la dépendance, la dépression respiratoire et les risques élevés d’overdose, il reste accessible légalement. Son usage, souvent combiné avec des boissons alcoolisées ou énergisantes, exacerbe les risques pour la santé, conduisant à des conséquences désastreuses.

La question se pose alors : pourquoi cibler spécifiquement les boissons énergisantes alcoolisées tout en négligeant le problème omniprésent du Tramadol ? Cette approche peut sembler incohérente, car le Tramadol présente un danger bien plus grave et immédiat pour la population. En outre, la combinaison du Tramadol avec n’importe quelle boisson, alcoolisée ou non, peut intensifier ses effets néfastes, augmentant le potentiel de dommages physiques et psychologiques.

Pour une réponse efficace à la crise de santé publique en Côte d’Ivoire, il est crucial d’adopter une approche globale et cohérente. Cela inclut non seulement la régulation des boissons énergisantes alcoolisées mais aussi une action décisive contre la distribution et l’abus du Tramadol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *